Masques médicaux : Que choisir pour se protéger contre le coronavirus?

“Le coronavirus un peu comme la grippe, peut se transmettre principalement de deux façons :
par les postillons, la toux et les éternuements qui contiennent des gouttelettes infectées amenées
à se propager dans l’air, mais aussi par les mains, rien qu’en touchant celles d’une personne
infectée qui a éternué ou toussé et ne se les est pas lavées ensuite.”
Masque chirurgical :
 Le masque chirurgical, sert à piéger les gouttelettes de salive lors de l’expiration de celui qui le porte.
 Porté par le patient contagieux en couvrant le nez et la bouche, il évite de contaminer leur entourage.
 Un masque chirurgical est conçu pour un usage unique et ne doit pas être réutilisé. Il doit être changé dès qu’il devient humide et au moins toutes les 4 heures.
 Attention : N’ayant pas de propriété filtrante, il n’empêche pas celui qui le porte d’être potentiellement contaminé par le virus.


Masque FFP2 / KN95
 Les masques FFP2 ou KN95 sont qualifiés d’appareils de protection respiratoire. Ils protègent ceux qui les portent en évitant qu’ils inhalent des virus en suspension dans l’air.
 Très sophistiqués, ils assemblent plusieurs couches.
 Selon la norme européenne EN149:2001, et chinoise GB2626-2006 ils doivent retenir au moins 94 à 95% des particules
 Les masques FFP2 / KN95 sont une protection efficace contre les virus à condition de savoir les utiliser. Bien les appliquer sur les ailes du nez pour qu’ils soient étanches.
 Un masque FFP2 / KN95 retiré ne doit pas être réutilisé, et doit être remplacé avant
8 heures d’utilisation.
 Les masques FFP2 / KN95 vous protégeront davantage face à une épidémie virale comme celle du coronavirus grâce à une meilleure filtration et une plus grande imperméabilité avec des risques de fuites limités.

Leave a Comment

Your email address will not be published.